Crew de hip-hop

Trois Histoires de Maman

Trois histoires par trois frangins

(Samples de vieux films)

 

The hall was empty

No sign of anything or anyone

 

And there she was.

 

‘Cause you and Daddy love each other so much

So much

 

It’s a matter of life

Life, life life

Life

 

Voici trois histoires de Maman

Trois histoires, trois enfants

 

Now let’s see if we’ve got the facts straight

 

[John]

Laissez-moi rapper sur les noms de ma mère

De Marie-José à Mamie quelle affaire

On a tant à dire j’essaierai d’être bref

Pas comme son prénom, de Marie et Joseph

 

Enfant c’est la Pie, car elle était bavarde

Ça n’a pas changé, les paroles qui s’attardent

Ensuite son boy-friend la surnomme Piggy

En français ça donne la Cochonne – seriously ?

 

Les élèves lui donnent du « Madame » forcément

Pour ses trois marmots elle deviendra « Maman »

Inspirés de films ses ados la renomment

A l’américaine depuis 30 ans c’est Mom

 

Et ça fait seize ans qu’elle est une Mamie

Mais dans certains cas il faut être précis

Les enfants de John l’appellent Mamie-Jo

Un retour aux sources pour votre Marie-Jo

 

[Franck]

Maman,

S’il y a eu du changement

En soixante-dix ans

Tu restes la même pourtant

 

Le temps

Peut passer en courant

Rien ne change aux sentiments

Ton cœur a toujours tes vingt ans

 

On continue avec une histoire d’amour

Mais pas avec celui de toujours

 

Alright doctor tell us the truth

 

[Greg]

L’amour de ta vie c’n’est pas seulement Rodgère

Ramener un angliche à René après guerre ?

L’ennemi qui te fait sur la bouche la bise

C’est que de la provoc’ pour faire bisquer Denise

 

Elle avait qu’à pas envoyer une gamine

Des sixties aux States avec une forte poitrine

C’était sûrement pour l’éloigner d’l’océan

Vous aviez pigé : les flots sont ses amants

 

Petite Marie-Jo

Est une fille de l’eau

La mer et la plage

Tel est son adage

 

Par bonheur Roger

Aime tellement nager

La plage et ces deux-là

Quel ménage à trois !

 

[John]

Maman,

S’il y a eu du changement

En soixante-dix ans

Tu restes la même pourtant

 

Le temps

Peut passer en courant

Rien ne change aux sentiments

Ton cœur a toujours tes trente ans

 

On continue sur une histoire de fêtes

 

I’d like to make a little speech

 

[Franck]

Mademoiselle Pichon a vraiment bien grandi

Elle passe en dansant le cap des seventy

La voilà gamine des septuagénaires

Viens chanter ici avec moi et mes frères

 

Je me souviens bien de la fête de tes quarante ans

Quelle ambiance pour moi du haut de mes douze ans

Et tes soixante-ans en musique à Thouaré

Quand tu dansais avec dans tes bras nos bébés

 

Peut-on résumer la vie en quelques fêtes

En rire, en chanson, en danse, en mal de tête

O les apéros et les amis qui trinquent

Les repas de famille aux horaires sans contrainte

 

Ces pics de la vie qui nous ont fait du bien

Des rituels de joie qui sont comme des refrains

La vie est une chanson que l’on écrit soi-même

La vie est une chanson dont nous sommes le poème

 

[Greg]

Maman,

S’il y a eu du changement

En soixante-dix ans

Tu restes la même pourtant

 

Le temps

Peut passer en courant

Rien ne change aux sentiments

Ton cœur a toujours tes quarante ans

 

Maman à trente, à quarante, à cinquante,
à soixante, à soixante-dix ans,

C’est toujours la même Maman

 

[Franck, John, Greg]

Maman,

S’il y a eu du changement

En soixante-dix ans

Tu restes la même pourtant

 

Le temps

Peut passer en courant

Rien ne change aux sentiments

Ton cœur a toujours tes 20/30/40 ans

Capture d’écran 2019-11-11 à 15.24.46.pn